RSS

Vos jeunes enfants boudent votre cuisine : quelques conseils utiles

04/03/2014

Bébé fort et aliments

Dans le cadre du programme « Bien grandir au 21ème siècle », organisé par la Mutualité Française Pays de la Loire en collaboration avec les mutuelles du groupe Istya, un atelier a été consacré à l’alimentation du jeune enfant. Elise Delode, diététicienne, donne quelques conseils aux parents afin de mieux cerner les habitudes alimentaires de leurs jeunes enfants.

  • Comment faciliter l’introduction d’aliments nouveaux ?
    Elise delode, diététicienne

Elise DELODE : Tout d’abord en procédant progressivement et en évitant d’insister sur la diversité et la quantité en même temps. On peut, par exemple, introduire un aliment nouveau par semaine en petite quantité pour voir si l’enfant apprécie. Ou alors, lui présenter l’aliment nouveau avec quelque chose qu’il connaît déjà, pour qu’il l’accepte plus facilement. On dit qu’il faut à peu près 7 présentations pour 1 acceptation. C’est le principe de familiarisation.

  • Comment réagir si l’enfant refuse de manger un aliment qu’il connaît déjà ?

E.D : Le refus chez l’enfant lui permet de se positionner par rapport à ses parents. Cela ne signifie pas forcément qu’il ne veut pas manger l’aliment. Il veut montrer qu’il est bien là en tant que personne. Il ne faut pas forcément prendre cette réaction comme un refus par rapport à la cuisinière. Il convient également de poser des règles en lui disant, par exemple : « goûte, avant de dire non, tu vas peut-être aimer ? », « regarde, on en mange tous ! » ou : « c’est sûrement bon tu devrais essayer !». Si l’enfant s’obstine, il ne faut pas le forcer, ni lui préparer autre chose, mais passer à la suite du repas.

Il faut se rappeler qu’il y a un âge où l’enfant refuse beaucoup les nouveaux aliments, c’est la période de « Néophobie alimentaire». L’enfant peut même refuser des choses qu’il appréciait auparavant. C’est une phase normale, qui se situe entre 3 et 8 ans et qu’il faut accepter.

  • Quels autres conseils donner aux parents pour faciliter la diversification alimentaire ?

E.D : Les repas doivent se passer dans un cadre chaleureux, empathique et avec une bonne communication pour favoriser l’acceptation d’aliments nouveaux qui peuvent parfois être inquiétants par leurs couleurs, par leurs textures.

Les enfants ont davantage de récepteurs gustatifs que les adultes et quelque chose qui peut sembler assez neutre pour nous, peut paraître plus marqué en goût pour eux. C’est pourquoi il faut réessayer régulièrement. Un enfant difficile est, en fait, un enfant gustativement plus sensible.

On peut aussi cuisiner avec son enfant car cela lui permet d’être acteur et de découvrir toutes les étapes de transformation des aliments. Il goûtera plus volontiers un plat auquel il a été associé.

Par ailleurs, il faut se rappeler que l’alimentation ne doit pas être seulement qualitative et quantitative mais également source de plaisir.

Propos recueillis par Cindelle Gouin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Contenus contextuels

#DossierSpécialSanté

6 thèmes Santé, 17 articles à venir : consultez le dossier spécial santé que la Mutualité Française Pays de la Loire propose en partenariat avec Ouest France.

200

Cliquer ici

La Mutualité en Pays de la Loire

Prenez soin de vous !

Pour vous y aider, notre calendrier vous rappelle les 10 examens de suivi santé à ne pas manquer.

10 examens pour prendre soin de vous

Lancer l’animation

Santé environnementale

Images, interview vidéo, diaporamas, tweets, avis de quelques participants… Retrouvez, comme si vous y étiez, le déroulé du colloque "Santé environnementale & femme enceinte" organisé le 4 avril à Angers.

Colloque "Santé Environnementale : quels enjeux pour la femme enceinte et le jeune enfant?"

Vu à la télé

Notre programme télévisé "Santé pratique ?!" réalisé avec Télénantes vous aide à prendre votre santé en main.

"Santé pratique?!" sur les chaînes de télés locales

Voir les épisodes

Nos chiffres clefs en Pays de la Loire

Bouger, une priorité pour la santé des jeunes

En savoir plus

Complément alimentaire

Le coin des parents d'ados

Vous craquez ?
. découvrez le manuel de survie des parents d'ados qui pètent les plombs

Votre ado sort ?
. (re)lisez les conseils de Jocelyn Lachance

L'usage que fait votre ado des photos numériques vous inquiète ?
. rassurez-vous avec "Photos d'ados à l'ère du numérique"

Contenus transverses

Trouver

Les services de santé mutualistes près de chez vous

LE PETIT RESTO SANTE®

encadré ptit resto

Le Petit Resto Santé® est un outil pédagogique qui accompagne les visiteurs dans la prise de conscience de pratiques alimentaires équilibrées tout en s'amusant. En savoir plus

Risques auditifs

Jeune fille en concert

Vous êtes professionnels de la promotion santé, enseignants, éducateurs, formateurs ou encore musiciens ? Vous souhaitez sensibiliser les jeunes que vous accompagnez aux risques liés à l'écoute et la pratique des musiques amplifiées ? Avec notre kit pédagogique découvrez une sélection d'outils qui pourront vous aider dans votre démarche.

Priorité Santé Mutualiste

PSM

 
Vous cherchez des informations de qualité sur votre santé ?

Découvrez le site internet Priorité Santé Mutualiste Pour vous et votre entourage : des informations validées scientifiquement, des échanges en direct avec nos experts, un fil quotidien d'actualités santé ou encore des billets de blogs hebdomadaires.

Le site de la Mutualité Française | Plan du site | Mentions Légales